Rendre à la nature ce qui appartient à la nature. Tel était l’objectif des travaux d’aménagements du Grand Canal (VD), initiés en début d’année 2019. Un objectif atteint, puisque le chantier d’Yvorne vient de s’achever après 8 mois de travaux.

Convaincu par les bénéfices environnementaux et sociaux du projet, Romande Energie a contribué à sa réalisation. Le renforcement de la biodiversité locale, l’amélioration paysagère des lieux et la création d’un parcours didactique et de détente en sont les principaux bénéfices.

Un projet réalisé grâce à vous !

En parfaite adéquation avec les valeurs de Romande Energie, ce projet de renaturation a bénéficié d’un soutien de 500'000.- CHF via le fonds Naturemade Star, un label exigeant et reconnu internationalement. Ce fonds est alimenté grâce à la vente d’électricité certifiée 100% d’origine renouvelable et cette électricité est elle-même soutenue par le consommateur qui opte pour un courant d’origine locale et renouvelable.

En choisissant une offre d’énergie 100% romande, vous avez ainsi soutenu ce projet. Merci !

Une vision commune

Vidéo

Des aménagements importants

Réalisés sur un tronçon de 1,3 km en collaboration avec les communes d’Yvorne et de Corbeyrier et avec le soutien de la Confédération et de Romande Energie, ces aménagements sont les plus longs de ce type menés dans le canton de Vaud.

Romande Energie a par ailleurs effectué des travaux d’enfouissement de ses lignes électriques, contribuant à l’amélioration paysagère des lieux.

1.3 KM

La longueur du tronçon renaturé, le plus long mené par le canton de Vaud à ce jour.

30%

La hauteur du financement total du projet via le fonds Naturemade Star de Romande Energie.

Une biodiversité retrouvée

Le Grand Canal joue un rôle important. Il recueille en effet l’ensemble des eaux issues du réseau de drainage de la basse plaine du Rhône tout en servant de point de passage pour la faune aquatique et terrestre de la région.

 

Le chantier de renaturation – le plus long mené jusqu’à présent dans le canton de Vaud (1,3 km) – devait permettre au cours d’eau de conserver ses propriétés hydrauliques et de renforcer son attractivité pour de nombreuses espèces animales et végétales. Son lit a donc été élargi et de nombreux aménagements ont été réalisés : plusieurs bras secondaires ont été façonnés, deux falaises pour la nidification du martin pêcheur ont été érigées, des caches à poissons sont disposées le long des rives, des niches pierreuses sont dispersées sur les berges pour favoriser la petite faune et des étangs à batraciens ont été creusés.

 

Des plantations d’arbustes ont aussi été menées sur tout le tronçon et une nouvelle haie d’essences indigènes de grands arbres sera plantée en rive gauche. Toujours en rive gauche, la route a été remplacée par un chemin agricole en gravier et quatre zones d’accueil pour le public, agrémentées d’un parcours didactique, complètent les aménagements. Le chantier a également permis d’enterrer la ligne électrique anciennement présente le long du canal.

 

Longeant le secteur des Iles des Clous, dans lequel un élargissement des rives du Rhône est prévu à terme dans le cadre de la 3e correction du fleuve, le projet de renaturation du Grand Canal s’inscrit par ailleurs dans un contexte plus large d’amélioration paysagère de la région et de renforcement du réseau écologique cantonal.