Retour aux communiqués de presse Vie du Groupe Romande Energie

Résultats du 1er semestre du groupe Romande Energie

Légère hausse du chiffre d’affaires, résultats opérationnels sous pression en raison d’éléments externes

Au 30 juin 2019, le Groupe Romande Energie présente un chiffre d’affaires en hausse de 1% à CHF 294.9 mios par rapport au 1er semestre 2018, sous l’influence réjouissante de la progression du chiffre d’affaires des services énergétiques. Fortement impactés par des éléments extérieurs, l’EBITDA et l’EBIT du Groupe régressent respectivement à CHF 64.1 mios et à CHF 32.4 mios. Les pertes annoncées par le groupe Alpiq péjorent sévèrement le résultat net comptable qui s’établit à CHF 12.6 mios au 30 juin 2019.

Poursuite de la progression du chiffre d’affaires des services énergétiques

Le fort développement des services énergétiques se poursuit. L’acquisition de sociétés, telle que Demierre Deschenaux SA, combinée au développement exponentiel du domaine des chauffages à distance, avec notamment la mise en service de celui de Coppet en ce début d’année, ainsi qu’à l’essor des activités développées à l’interne, font croître le chiffre d’affaires de cette unité de 38% pour atteindre CHF 43.4 mios.

Des influences externes dégradent la marge opérationnelle

Le retour à une pluviométrie conforme aux normales de saison a engendré une production d’électricité par les ouvrages propres du Groupe de 251 GWh, inférieure de 91 GWh à celle observée l’année précédente. Cette dernière avait permis d’importantes ventes d’énergie excédentaire sur le marché durant le 1er semestre 2018. Les propres ouvrages électriques du Groupe couvrent 19% des besoins de nos clients au 30 juin 2019. Romande Energie achète la différence sur le marché et procède ainsi à la couverture de ses portefeuilles d’approvisionnement électrique environ 18 mois à l’avance. Cette manière de faire a impacté défavorablement les résultats en raison de prix de l’énergie plus élevés au moment des transactions effectuées. En outre, les conditions de prix orientés à la baisse sur le marché durant les premiers mois de 2019 ont fait passer le résultat opérationnel de l’ouvrage des Forces Motrices Hongrin-Léman SA, dont le Groupe détient 41%, d’un gain au 1er semestre 2018 à une perte au 30 juin 2019. En conséquence, la marge brute opérationnelle du Groupe Romande Energie se rétracte de 4% à CHF 147.9 mios.

EBITDA et EBIT en baisse

L’impact des facteurs essentiellement externes évoqués ci-dessus provoquent une diminution de l’EBITDA de 17% à CHF 64.1 mios. La charge d’amortissements du Groupe enregistre une légère augmentation en raison principalement de la mise en service de nouveaux chauffages à distance. L’EBIT s’établit ainsi à CHF 32.4 mios, en retrait de 32% par rapport à l’an dernier.

Pertes du groupe Alpiq péjorent sévèrement le résultat net

Le Groupe Romande Energie possède une participation dans la société EOS Holding qui détient elle-même 31.4% du groupe Alpiq. Au 30 juin 2019, les pertes annoncées par Alpiq de CHF 206 mios ont un impact négatif de CHF 19.3 mios sur le résultat net du Groupe. En conséquence, le Groupe Romande Energie affiche un bénéfice net de CHF 12.6 mios, en baisse de CHF 16.2 mios par rapport à 2018.

Modification des principes comptables

Depuis le 1er janvier 2019, le Groupe Romande Energie a adopté les normes Swiss GAAP RPC pour l’établissement de ses états financiers consolidés. Les comptes de l’exercice 2018 ont donc été retraités pour présenter une base identique aux chiffres 2019. Comme annoncé dans le rapport annuel 2018, une erreur de traitement comptable a été identifiée à fin 2018 et confirmée en janvier 2019. Le tableau des chiffres clés du 1er semestre 2018 a donc été retraité afin de rendre les données comparables.

Perspectives

Le passage de témoin entre M. Pierre-Alain Urech et M. Christian Petit, nouveau Directeur général du Groupe, s’est déroulé le 1er juin 2019. Dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie 2018-2023, le Groupe entend poursuivre son développement dans les énergies renouvelables, par exemple avec le projet très novateur de parc solaire flottant sur le lac des Toules (Bourg-St-Pierre/VS) ou par l’innovation au service de ses clients, comme le montre la solution d’autoproduction « Jardin Solaire ».

Que ce soit au niveau des marchés des changes et de l’énergie ou de l’économie suisse et même internationale, le Groupe Romande Energie évolue dans un environnement très instable et aux perspectives floues. Sa stratégie 2018-2023 – marquée par la diversification des activités et des efforts d’investissements supplémentaires - doit permettre au Groupe de préserver sa position d’acteur décisif dans la transition énergétique en Suisse Romande.

Le rapport semestriel du Groupe Romande Energie est disponible sur le site Internet de Romande Energie :
en français : Rapport semestriel

Il est également disponible sur demande auprès du siège de Romande Energie à Morges, tél. 021/ 802 91 11, e-mail info@romande-energie.ch