Frédéric Loutan - Episode 1 Affrique du Sud

Frédéric, conseiller RH, fait partie de l’équipe qui suit le voyage énergétique de Martial et ses smart rencontres avec les entrepreneurs de l’énergie. Aujourd’hui, Frédéric partage avec vous son 1er échange avec Martial, en direct d’Afrique du Sud.

Alors Martial, bien débuté ce voyage énergétique ?

Oui, très bien, merci ! Je me trouve entre deux océans, dans la ville très colorée et dynamique de Cape Town !

Et pourquoi cette destination ?

L’Afrique du Sud est la deuxième plus grande économie africaine. Malgré une croissance économique actuelle faible, des entrepreneurs lancent des projets visant à changer le contexte énergétique africain… et même mondial !

Et concernant le marché de l’électricité, est-il semblable à celui de la Suisse ?

Il est assez différent, sachant que 85% de la population a accès à l’électricité et que le marché de l'électricité en Afrique du Sud est monopolistique, avec l’ensemble de la chaine de valeur presque exclusivement entre les mains d’ESKOM, la compagnie nationale d’électricité. Concernant la production électrique, 92% est issue du charbon, 5% du nucléaire, 1% de l’hydraulique et seulement 2% des autres énergies renouvelables. Cette utilisation massive du charbon dans le mix énergétique sud-africain place le pays au douzième rang des pays émetteurs de CO2. En plus de la production de CO2, les 2/3 des centrales au charbon du pays ne respectaient pas les exigences nationales de qualité de l’air en 2015. De plus, la récente récession économique du pays réduisant la demande d’énergie, ESKOM subit une surcapacité de production et freine le développement des énergies renouvelables. L’Afrique du Sud n’est malheureusement pas prête à tourner la page du charbon.

As-tu un lieu d’attache pour t'immerger dans cet environnement différent du nôtre ?

Oui, je suis dans le quartier du port, récemment rénové ; une perle de la ville, avec des échoppes d’art, des cafés, et aussi le Workshop 17, devant lequel je me trouve, qui est un espace de travail collaboratif pour les entrepreneurs et start-up à Cape Town. C’est un espace avec bureaux partagés, salles de réunion et téléconférences avec une équipe dédiée qui accompagne les entrepreneurs souhaitant monter un projet d’affaire. C’est ici que j’ai commencé à rencontrer des entrepreneurs qui travaillent dans le domaine de l’énergie, notamment un jeune trentenaire qui souhaite apporter l’électricité aux 15% de la population sud-africaine qui n’y a toujours pas accès.

Merci Martial pour ces nouvelles et ces éclairages ! On se reparle bientôt ?

Avec plaisir ! À très vite alors !

Frédéric Loutan - Martial Genolet