Petite centrale hydraulique du Forestay

L’eau est la première source d’énergie renouvelable utilisée dans le monde pour produire de l’électricité, par le biais de centrales hydrauliques conventionnelles ou via de petites installations hydrauliques. L'électricité produite grâce à l’énergie hydraulique ne s'accompagne pas de rejets polluants ni d'émissions de gaz à effet de serre.

Une grande part de l’énergie aujourd’hui distribuée par Romande Energie est issue de sa trentaine de centrales hydroélectriques. Principalement réparties sur les cantons de Vaud et du Valais, elles produisent environ 577 millions de kilowattheures (kWh) par an.

Par ailleurs, une vingtaine de projets de petites centrales hydrauliques sont à l’étude ou en cours de réalisation au sein de nos services, notamment des projets sur l’Avançon (Torgon, Vionnaz) et sur le Fossau (Vouvry).

 

Carte des installations de production

Les centrales hydrauliques de Romande Energie

Etat au 30 juin 2016

 

Carte Centrales hydrauliques

 

Innover et développer la petite hydraulique

Depuis plusieurs années, la petite hydraulique se développe de façon importante en Suisse et compléte l’apport des grandes centrales hydrauliques dont le potentiel est déjà très largement exploité.

La petite hydraulique est une technique mature. Les centrales fonctionnent avec une haute disponibilité et un entretien peu coûteux.

Innover reste toutefois essentiel, notamment pour améliorer l’intégration et le rendement des unités de petite taille. Romande Energie est d’ailleurs membre fondateur de Mhylab, un centre de compétences dédié à la petite hydraulique qui apporte aux constructeurs de petites centrales des solutions concrètes et testées en laboratoire.

> En savoir plus sur Mhylab

Zoom sur… quelques centrales hydroélectriques de Romande Energie

La centrale hydroélectrique du Pont-de-la-Tine : certification naturemade star

Cette centrale, située sur le territoire de la Commune d'Ormont-Dessous, produit de l'énergie hydraulique certifiée naturemade star. Cette distinction indique que la centrale fonctionne de manière aussi proche que possible des conditions naturelles, par une gestion rigoureuse de sa retenue d'eau et en assurant la libre migration des poissons.

La centrale hydraulique des Farettes (Aigle) : + 70% de production

Les importants travaux portant sur le remplacement de la conduite forcée et des deux turbines de la centrale ainsi que la réalisation d’une nouvelle galerie d’amenée d’eau sont arrivés à leur terme début 2016. Désormais, la capacité de production de la centrale des Farettes s'élève à 86 millions de kWh et couvre les besoins de près de 24'000 ménages (contre 50 millions de kWh et 14'000 ménages auparavant). Cela représente une augmentation de la production de 70%.

La petite centrale hydraulique du Forestay (Rivaz) : une intégration optimale

Des travaux destinés à développer cette centrale tout en améliorant son intégration dans le paysage se sont achevés en 2014. Depuis, cet ouvrage fournit l'équivalent de la consommation électrique de la moitié des ménages des Communes de Chexbres, Puidoux et Rivaz, sur le territoire desquelles il se situe.

Les petites centrales de La Rise et de Haute-Pierre (Morges) turbinent l’eau potable

Installées dans les réservoirs de La Rise et de Haute-Pierre, les deux petites centrales hydroélectriques turbinent les eaux potables de la Ville de Morges. Remplacées en 2011 par de nouvelles machines, plus performantes, elles produisent ensemble 475'000 kWh par année, ce qui équivaut à la consommation électrique annuelle moyenne de 130 ménages.