L’eau sanitaire des infrastructures du pays est encore majoritairement chauffée par des systèmes fonctionnant à l’énergie fossile (gaz ou mazout). Mais avec le développement des capteurs solaires thermiques, les industries et les bâtiments publics et privés disposent désormais d’une source d’énergie meilleur marché et moins polluante.

Les capteurs solaires thermiques de dernière génération sont tout aussi performants que les systèmes classiques ; ils peuvent chauffer de grandes quantités d’eau et favorisent en plus l’indépendance énergétique.

Quelles économies pour un immeuble de 50 personnes ou un EMS de 60 lits ?

  • 910 m3 de consommation d’eau annuelle
  • 19'000 kWh d’énergie couverte par le solaire thermique (40 % de la consommation)
  • 27 m2 de surface requise pour les capteurs
  • CHF 2'830.- de coût annuel de production de l’énergie (y compris amortissements, intérêts à 3,5 % sur 25 ans et coûts d’entretien)
  • CHF 980.- de gain annuel (si l’énergie acquise était d’origine fossile, une couverture de 40 % à 20 ct. / kWh coûterait annuellement 3'810 CHF)

« 1 à 2 ans seulement. C’est le temps qu’il faut pour compenser l’énergie grise des capteurs solaires thermiques. »

Les économies d’énergie chez Romande Energie, c’est aussi :

Formation à l'énergie
Une formation de 2 jours pour développer vos compétences en gestion énergétique.
Suivi énergétique
Installer un système de monitoring automatique de vos consommations d’énergie.